Menu
Voyages

Norvège #3 : La chasse aux aurores boréales

Voilà ce pourquoi on était partis en Norvège à la base : pour voir les aurores boréales ! Découvrir les paysages superbes et rencontrer les orques, c’était fantastique… Mais repartir sans voir une aurore boréale aurait été si décevant ! Si vous me suivez sur instagram, vous savez déjà que nous ne sommes pas repartis bredouilles 🙂

Alors comment les voir, comment les photographier : toutes les réponses à vos questions se trouveront dans cet article !

Comment voir des aurores boréales ?

Pour voir des aurores boréales, il y 3 conditions à remplir :

  • Être suffisamment au Nord de la planète : Tromso est très bien située pour ça, le temps y est plus clément qu’en Laponie et on peut y aller en avion. Et puis il y a plein de choses à y faire 🙂
  • Il faut une activité solaire : ça parait bête, mais il faut qu’il y ait des aurores pour voir des aurores ! Elles sont visibles en hiver, d’octobre à mars.
  • Le temps doit être clair : Hélas, s’il y a des nuages, même si des aurores sont là, vous ne verrez rien ! Mais vous le découvrirez dans la suite de l’article, il y a des moyens de contourner ça 😉

Nous étions dans un logement un peu au sud de Tromso, directement sur le fjord, duquel nous étions très bien placés pour voir nos premières aurores boréales ! Tromso est une source de pollution lumineuse, mais c’était beau de voir ça au dessus de la ville ! C’était un vrai coup de chance : notre premier soir à Tromso, nos premières aurores….

L’activité solaire n’était pas énorme mais déjà c’était si chouette !

aurores boréales aurores boréales aurores boréales aurores boréales

Il est quand même resté une petite frustration d’avoir un peu galéré avec l’appareil photo et l’ajustement de mes réglages, et de ne pas en avoir profité suffisamment avec mes yeux. Qu’à cela ne tienne, c’est le début du voyage, il nous reste 5 jours pour en revoir !

Que faire s’il ne fait pas beau ?

Et là, c’est le drame : le reste de la semaine a été catastrophique niveau météo ! De la PLUIE, des nuages, ciel bouché, faible activité solaire…

Mais voilà, sur le site que je vous citait plus haut, Spaceweather, ils annoncent l’arrivée d’aurores pour vendredi, la plus forte activité de cette semaine là. Il était trop tard pour s’inscrire avec des chasseurs d’aurores pro, tout était plein. On a donc cherché par nous même où aller en cas de mauvais temps sur Tromso. Après moultes recherches, on a pris la voiture vendredi matin pour se diriger vers la frontière finlandaise, où le ciel s’annonce moins couvert !

On a passé la journée à se balader, à repérer les endroits où nous pourrions nous arrêter de nuit, et puis nous avons attendu, à côté de Skibotn, que la dame verte se manifeste.

aurores boréales

Voyez par vous même comment a commencé notre soirée : on voit un petit peu de vert derrière les nuages mais la trouée est trop petite et les aurores trop basses malheureusement.
A ce moment là, on décide de monter dans les montagnes, vers la frontière finlandaise.

Pour la petite anecdote, à ce premier endroit, je me suis vautrée sur une plaque de verglas, dans le noir, avec mon pied et mon appareil photo à la main. Autant vous dire que j’ai bien flippé ! Mais finalement, pas de dégât, seul mon coude a morflé. Mieux vaut lui que mon appareil 😀

Et c’est une réussite ! La route est pleine de chasseurs d’aurores, nous sommes clairement au bon endroit. Les nuages s’écartent et nous laisse voir ce vert si fantastique, et parfois même du rose !

aurores boréales aurores boréales aurores boréales

Comment photographier des aurores boréales ?

Il faut le matériel adéquat avec les bons réglages. Il y a plein d’autres sites et blogs sur internet pour compléter ces infos, je vous met ici tout ce dont j’ai eu besoin personnellement.

Matériel :
  • Un appareil photo numérique de bonne qualité
  • Un objectif grand angle (voire ultra grand angle) avec une grande ouverture : de 14mm à 24mm, qui ouvre entre 1.4 et 3.5. Pour ma part, j’ai spécialement investi pour ce voyage dans un Samyang 14mm 2.8 d’occasion.
  • Un pied : pas trop lourd mais stable.
  • Des gants qui permettent de vous couvrir et découvrir les doigts (j’avais ceux-là et c’était pas mal).
  • Une télécommande de déclenchement : attention, la mienne était sensible au froid, et j’ai du la placer dans mon gant contre ma main pour pouvoir continuer à l’utiliser. Je déclenchais à travers le gant 😉
  • Une batterie supplémentaire : le froid fatigue les batteries beaucoup plus rapidement, alors il vaut mieux en avoir une autre, au cas où. Je n’en ai pas eu besoin, mais il n’a pas fait non plus très froid.
  • Lampe frontale : pour les réglages et pour ne pas se ramasser dans le noir, ça peut être pratique !
Réglages de l’appareil photo :
  • Ouverture : il faut faire rentrer le plus de lumière possible, donc le plus petit chiffre sera le meilleur.
  • Mise au point :  vers l’infini et au delà ! Mettez votre mise au point en mode manuel et mettez le point vers le signe infini.
  • Temps de pose : Entre 8 et 25 secondes selon l’activité : elles bougent rapidement !
  • Iso : ça dépendra un peu de votre objectif et votre temps de pose. Pour ma part, j’ai pris mes photos autour de 1600, mais vous pouvez monter jusqu’à 12800.

Les photos suivantes ont été prises juste avant que nous repartions vers Tromso, vers minuit, le ciel s’est éclairci, les nuages nous ont laissé un peu de répit, et les aurores ont dansé pendant une bonne vingtaine de minutes. J’en ai pris plein les yeux et c’était totalement fantastique. C’est le moment où j’en ai vraiment le plus profité.

aurores boréales aurores boréales aurores boréales aurores boréalesaurores boréales

Ma série d’articles sur la Norvège en hiver s’arrête ici, j’espère qu’elle vous a plu ! Si vous les avez raté, les précédents articles parlent des paysages de la Norvège en hiver et de ma rencontre avec les orques sauvages.

J’ai encore plein d’autres voyages à vous présenter si vous êtes partants ! Je ne vous promet pas une grande régularité dans la publication, parce que c’est un sacré boulot 😉 mais j’ai bien envie de continuer.

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous en avez pensé, si vous avez des remarques ou des suggestions !

Je vous laisse sur une dernière photo d’aurore en double exposition : elle est moins réelle mais elle me plait beaucoup.

La bise <3

aurores boréales

 

8 Comments

  • Pin'k'Up
    14 mars 2017 at 18 h 58 min

    Magnifique!! Je serais presque prête à affronter le froid ^^°

    Reply
    • Clementine
      16 mars 2017 at 10 h 34 min

      Merci ! Ça vaut le coup 😉

      Reply
  • vent de Terre
    16 mars 2017 at 9 h 48 min

    trop bô !…merci pour tes conseils, que j’archive soigneusement, cette quête étant dans nos projets !

    Reply
    • Clementine
      16 mars 2017 at 10 h 34 min

      Merci beaucoup 🙂

      Reply
  • Le guilloux Viviane
    16 mars 2017 at 20 h 32 min

    Superbes photos .c’est magique ..bravo clem
    .vous avez eu plus de chance que nous en Islande en février .

    Reply
  • By acb 4 you
    17 mars 2017 at 21 h 27 min

    Tes photos sont magnifiques! Tu as dû vivre de très beaux moments là-bas.
    Des bises. Annie

    Reply
  • Alison
    17 mars 2017 at 22 h 48 min

    Merci beaucoup pour ces récapitulatifs, j’ai adoré! Faut vraiment que j’apprenne à me servir de mon appareil photo (je ne sais déjà pas trop le régler pr mes photos cuisiner :$ )

    Reply
    • Clementine
      20 mars 2017 at 10 h 55 min

      Merci pour ton retour Alison, ça me fait vraiment super plaisir 🙂
      Quand on commence à trifouiller les réglages de son appareil, on ne revient pas à l’automatique, c’est tellement cool 😉

      Reply

Leave a Reply

diam risus leo Donec justo suscipit Aliquam Phasellus