Menu
Cuisine / Recettes sucrées

Brioche aux pralines sans oeuf ni beurre

Je ne suis pas une grande fan de brioche mais la brioche aux pralines fait exception. C’est un tel délice avec ce sucre rose qui fond à la cuisson et cette chair moelleuse, c’est vraiment un super gouter !

En ce moment j’économise mes ingrédients pour éviter de sortir trop souvent. Et puis en passant (beaucoup trop) de temps sur instagram, j’ai vu passer une recette de Michalak que j’avais envie de tester. Elle semblait simple, demandait peu d’ingrédients (donc c’était pas trop grave de me rater) alors je me suis lancée ! Le résultat était une telle réussite que j’ai voulu vous la partager ici moi aussi.

Je me suis aidée de Perle en sucre pour le façonnage de la brioche (car croyez le ou non c’était mon premier essai de brioche) et j’ai mis des proportions divisées en deux pour une petite brioche car ça sèche rapidement et que nous ne sommes que deux à en manger chez moi.
Après 2 essais, voilà le résultat : une brioche aux pralines roses, sans œuf sans beurre, qui devient très facilement vegan en utilisant le lait végétal de votre choix 🙂

Pour les pralines roses, vous en trouverez dans les magasins spécialisés (cuisine et pâtisserie). Étant en région parisienne, j’achète les miennes chez G.Detou, un petite boutique qui a tout derrière les halles 😉
Et si vous n’en avez pas, cette brioche est très bonne sans rien dedans aussi !

Pour 1 petite brioche :
  • 130 mL de lait (végétal ou non)
  • 1 cc de levure de boulanger déshydratée
  • 190g de farine
  • 35 mL d’huile neutre
  • 30g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • Une belle poignée de pralines roses

Faites réchauffer légèrement le lait pour qu’il soit tiède (trempez votre doigt pour tâter la température). Délayez votre levure dedans et laissez la se réhydrater 10 minutes (si c’est nécessaire : regardez les instructions sur le paquet, selon si elle est active ou non, etc…).

Mélangez la farine avec l’huile, le sucre et le sel, puis ajoutez le lait et levure petit à petit tout en mélangeant pendant environ 5 minutes. Normalement tout sera bien aggloméré à ce moment là.

J’utilise un robot pour pétrir donc c’est plus rapide ! Si vous n’en avez pas, il va falloir ne pas lâcher et bien pétrir un peu plus longtemps pour obtenir le même résultat.

Rabattez la pâte en une boule, puis laissez pétrir 5 minutes supplémentaires.
Enfin, pétrissez à vitesse rapide pendant encore 5 minutes.

Rabattez la pâte en une belle boule (un peu collante c’est normal) et mettez la dans un saladier recouverte d’un torchon un peu humide pour la laisser pousser à température ambiante jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume (environ 2h mais ça dépendra de la température de votre pièce).

Une fois que la pâte aura levée, placez là sur votre plan de travail avec un peu farine et donnez un petit coup dedans pour dégazer. Séparez la en 3 boules égales.
Étalez chaque boule en petit rectangle à la main (grossièrement hein, on fait de la pâtisserie simple ici 🙂 ) et mettez dans chaque rectangle quelques pralines. Personnellement j’en met 2 entières et 1 concassée par rectangle.
Roulez ensuite ces rectangles de pâte en 3 beaux boudins, assez long pour pouvoir les tresser. Fusionnez en appuyant avec vos doigts les 3 boudins en haut puis faites une tresse (comme des cheveux) et soudez le bas de la même manière.

Placez cette tresse dans un moule à cake recouvert de papier sulfurisé, puis laissez de nouveau la pâte pousser pendant 1h environ (encore une fois, ça peut être plus long si votre pièce est froide).

Badigeonnez ensuite votre brioche avec un peu de lait pour la dorure, vous pouvez aussi comme moi y ajoutez des petites brisures de pralines pour faire joli et ajouter un petit croquant supplémentaire.
Enfournez à four chaud à 160°C pour 20 à 25 minutes (selon votre four).

Démoulez délicatement et laissez refroidir un peu avant de vous régaler.
En vous y prenant dans la matinée, vous aurez une belle brioche pour 4h 🙂

Imprimer la recette Imprimer la recette

No Comments

    Leave a Reply

    ipsum suscipit neque. libero facilisis ut efficitur. venenatis,